Official Officious – entrée 1 !

Vous devez le savoir, cher lecteur, l’album de The Odd Gallant « AM » a été conçu comme la première partie d’un diptyque et il serait aberrant que son successeur et complément, je veux parler de NZ, ne voit pas le jour. L’un sans l’autre n’aurait pas de sens, ça sonne comme un évidence lorsque l’on connaît le concept du projet (consultez la page de « AM » si ce n’est pas le cas). Voyez le truc : sans NZ, AM serait aussi démuni qu’un présentateur de journal télévisé sans oreillette (ce qu’il est, à ce jour, finalement). Car si on commence avec la lettre A, alors on finit par la lettre Z. AM + NZ : l’alphabet est complet. Ce ne peut être autrement. Et ce ne le sera pas.

Sauf que…

Sauf que j’avais l’intention d’enchaîner les deux albums. AM en  2015, NZ ensuite (idéalement en 2016)… C’était logique. Et raisonnable car à la sortie de « AM », je n’avais envie de rien d’autre que d’achever ce projet pour lequel je m’étais déjà acharné pendant 4 années compliquées. Alors j’ai commencé à travailler sur ce NZ, avec des idées parfois intéressantes mais pas toujours bien réalisées… en vérité, je dois reconnaître que je n’arrivais pas à élever le niveau de AM. Soit j’obtenais un résultat plus fade que le grand frère, limite parodique, soit j’étais complètement hors sujet. J’ai alors choisi de faire un break, quelques jours… puis j’ai repris en changeant un peu l’angle d’attaque (du coup : faire un long morceau d’une heure que je séquencerais en 13 morceaux-lettres)… Mais ce n’était guère mieux… malgré quelques passages enlevés et qui me semblent encore aujourd’hui vraiment très réussis…  J’ai fini par comprendre : je n’avais pas encore digéré AM. J’ai donc entamé des travaux graphiques histoire de me changer les idées ou de retrouver une nouvelle inspiration (toutes les activités artistiques restent liées d’une façon ou d’une autre)… mais comme je suis vraiment trop pointilleux, j’ai finalement préféré passer du temps à améliorer ma technique plutôt que de lancer des projets officiels, qui ne seraient pas nécessairement satisfaisants (ce qui sera le cas prochainement, j’ai d’ailleurs en tête quelques idées d’illustrations tout à fait excitantes). Comme je ne peux jamais vraiment mettre la musique longtemps de côté (et que les jours et les semaines filent à toute berzingue), j’ai donc donc rempoigné une guitare, cette bonne vieille Gibson qui m’accompagne depuis mes 15 ans, et j’ai allumé toute les machines… avec non pas NZ en ligne de mire, mais autre chose… Un projet plus facile à produire… réalisable rapidement, et qui devrait permettre de recharger les batteries avant le gros boulot de NZ.

D’autre part, et coïncidence : c’est à ce moment qu’une de mes très bonnes amies m’a annoncé qu’elle venait – enfin ! – de créer le label de musique dont elle rêvait depuis des mois (des années). Comme elle m’avait déjà avoué son souhait d’éditer mes disques, je lui ai évoqué l’idée de lancer ce nouveau projet, tout petit truc que j’ai en tête, et que je nomme déjà « Official Officious« . Le concept est tout bête (évidemment, j’y colle un concept, j’aime trop l’idée que les disques soient un peu plus que de simples disques) : proposer sous la forme d’un EP deux versions d’un même morceau, une version « officielle » (accessible, pop, cool), une version « officieuse » (pas accessible, pas pop, pas cool). D’où ce titre, donc, « Official Officious ».

L’idée m’a plu. L’idée m’a tellement plu que je me suis convaincu qu’il fallait l’exploiter davantage que ça… Et vlan : pourquoi ne pas prolonger ce concept sur 10 morceaux ? Et vlan : pourquoi ne pas aboutir à deux albums « miroirs » ? L’un Official, l’autre Officious ? Tsss… J’y peux rien… mon côté « mes albums doivent être bigger than life » prend toujours le dessus… Et me voilà parti, donc, dans cette nouvelle aventure. Bingo pour un nouveau concept…

Petite précision cependant : les morceaux seront rendus public les uns après les autres (les deux versions de chaque morceau en digital et en même temps) selon un planning et des délais que je ne connais pas encore. Puis les albums seront disponibles physiquement au terme de ces 10 sorties. Avec des bonus je suppose…

Aujourd’hui, la première version du premier morceau (la version cool) est déjà bien avancée puisqu’il ne me reste plus que les parties vocales à finaliser. Et pour être sincère, je trouve que ça sonne GROS. Avec des légères réminiscences de AM, je le reconnais… Là, lors des prochains jours, tandis que les athlètes français tenteront d’obtenir des médailles olympiques à Rio, je m’attaquerai au « double pas cool » de ce premier titre, et la perspective m’amuse beaucoup beaucoup. J’aimerai prévoir une sortie pour cet automne… si bien sûr mon amie et son label (We Warriors, un nom qui pourrait être tout droit pêché dans le morceau W de NZ ah ah ah hein ?) seront prêts et ok pour s’en occuper… 🙂

Quant à NZ, puisque j’en parle, sachez que je ne le mets pas entièrement en stand-by. Bien au contraire… Mais c’est une autre histoire et j’y reviendrai tout bientôt !

Bien à vous, mesdames et messieurs, et avec un max d’énergie,

Guillaume.

Facebooktwittermail

2 commentaires sur “Official Officious – entrée 1 !

    1. Official Officious et NZ sont deux projets tout à fait distincts. 🙂 Mais c’est une idée d’envisager des versions officious et AM et NZ, pourquoi pas… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *